28.01.13

Remerciements de la part de Jacques Roustit à l'intention du groupe "et ça, ça ne mérite pas un Master ?"

Message de Jacques Roustit à l'intention des personnes de la page... merci Jacques...
Merci !
Merci à toutes celles et à tous ceux qui ont contribué à ce merveilleux combat pour l’obtention du Master !
Vous avez été exceptionnels et impressionnants de créativité, d’inventivité, de dynamisme, d’enthousiasme, de pugnacité et de solidarité.
Cet événement marquera une grande date dans l’histoire de la profession.
Vous en avez été les acteurs, les passeurs, les vainqueurs !
Merci à vous, responsables et acteurs du site « Et ça, ça ne mérite pas un Master ? » qui avez été, ouvriers infatigables, un trait de liaison décisif et des ferments originaux très actifs dans le mouvement « Tous pour un master ! ». 
Les orthophonistes, toutes composantes et toutes générations confondues, ont une fois de plus démontré, avec une incroyable maturité, leur sens aigu de la responsabilité, de la solidarité et leur foi en l’avenir de leur discipline. J’associe naturellement les étudiants dans cette reconnaissance.
Une nouvelle page de notre histoire s’est ouverte, ce 25 janvier 2013. Elle reste à écrire. Chacun doit y apposer ses mots, ses phrases, ses visions pour un avenir construit et serein. 
Cette lutte aura été exemplaire. Mais elle ne s’arrête pas là. Rien n’est facile. Rien ne nous a été donné. Rien ne nous sera épargné. Tout ce que nous possédons a été conquis, par les générations successives, au cours de longues années de hautes luttes, et peut être retiré dans un proche lendemain. Par essence, tout bien est fragile si nous ne savons pas l’entretenir et le faire fructifier.
« Rien n’est jamais acquis à l’Homme, ni ses forces, ni ses faiblesses, ni son coeur. Et quand il croit ouvrir ses bras, son ombre est celle d'une croix ; et quand il croit serrer son bonheur, il le broie », écrivait Aragon. 
Aussi, il n’y a pas d’autre secret que de continuer à œuvrer tous ensemble, dans le débat et la discussion certes, mais unis et déterminés. Nous y sommes contraints si nous voulons déblayer tous les obstacles. De grands objectifs restent encore à atteindre. L’orthophonie a besoin de chaque orthophoniste pour les réaliser.
Je sais que je peux compter sur vous. Je vous donne donc rendez-vous sur le même chemin ardu qui a conduit à notre victoire. Nous continuerons à y ouvrir ENSEMBLE de belles pages de notre histoire.
Très cordialement.
Albi, le 28 janvier 2013

Jacques Roustit
Ancien président de la FNO (1986-2004)
Président-fondateur du C.P.L.O .L.
Rédacteur en Chef de Rééducation Orthophonique

 

Posté par adminorthomaster à 17:02 - - Permalien [#]